20 juin 2024 : webinaire offert par Amilo : l'eau et les cultures

L'eau au coeur de la pyramide alimentaire, sous forme vivante avec les fruits et légumes

L’eau au cœur de la pyramide alimentaire

En matière d’alimentation, les nutritionnistes et autres scientifiques sont divisés sur la pyramide alimentaire qui a d’ailleurs évoluée dans le bon sens. Les fruits et légumes prenant désormais place devant les céréales[1].

Des controverses… scientifiques

Pourquoi y-a-t-il tant de différences d’un clocher à un autre ? La raison est simple : une vision très partielle des mécanismes de Vie.

Alors que chimie et biologie règnent en maîtres dans le domaine médical, les observations se focalisent sur le corpusculaire avec les macronutriments – glucides, lipides, protéines – et les micronutriments – vitamines, oligoéléments, minéraux.

Une vision plus large

Pourtant la physique quantique moderne révèle que toute matière est issue d’un chaos créateur du vide quantique dans lequel la position des particules élémentaires qui composent la matière n’est pas fixable, observable ou définissable[2].

En réalité, ce que nous voyons est issu d’une agitation du vide quantique. Cette agitation est une énergie porteuse d’information que les molécules d’eau morphogénique relaient pour donner la forme et la fonction aux organes du corps humain et du végétal en général.

L’eau, porteuse de vie

La vision quantique de la matière – physique quantique, électromagnétisme, épigénétique, biotenségrité, physique de l’eau – est plus fondamentale et essentielle que celles, superficielles, de la chimie et de la biologie[3]. Car aucun processus biochimique ne peut avoir lieu sans eau morphogénique[4].

 L’examen des mécanismes quantiques à l’œuvre chez l’humain avec le rôle prioritaire de l’eau dans la pyramide alimentaire bouleverse donc les croyances liées à… l’ignorance.

Un adulte est composé de 96 à 97% de molécules d’eau. La déshydratation conduit progressivement à la mort[5]. Si l’eau, porteuse de vie, n’est plus suffisamment présente dans sa forme structurée morphogénique, alors l’organe n’est plus informé correctement de sa fonction et de sa forme : il se meurt progressivement.

La transformation tue l’information

Lorsqu’un produit naturel est transformé – cuisson, torréfaction, congélation-décongélation, lyophilisation, raffinage, additifs alimentaires, etc., l’eau morphogénique de l’aliment va être modifiée et portera en conséquence une vitalité et information de vie moindres, voire délétères.

Un bénéfice énergétique

Sur cet aspect d’énergie, la balance bénéfice apport vital sur énergie consommée par la digestion est rarement pris en compte.

Apport de la vitalité de l’aliment / Energie consommée pour sa digestion > ? 

Bénéfice ? Ou déficit ?

Or toute transformation d’un aliment va déstructurer son eau morphogénique porteuse d’information de vie. L’alimentation industrielle étant majoritairement privée des ressources soleil, eau vivante et terre, le plat n’est que peu porteur d’information de vie.

L'eau est la force motrice de la Nature

Le mouvement c’est la Vie

L’autre élément souvent occulté dans cette vision biologique de la nutrition est le mouvement qui permet la création et l’élimination.

Il s’avère que l’amidon – présent dans le végétal mais surtout dans les céréales – va générer des viscosités lors de sa cuisson avec des liaisons atomiques fortes. Ce que les naturopathes appellent des « colles ».

Ces « colles » vont paralyser les lymphes[6] et les émonctoires[7] bloquant ainsi le processus d’élimination des poisons d’une alimentation moderne bourrée de produits chimiques sans vitalité.

Des résultats…

Certains pourront argumenter que pourtant, certains nutritionnistes et régimes alimentaires obtiennent des résultats avec une pyramide partiellement fausse en regard des sciences modernes.
C’est vrai mais les résultats sont-ils durables et exhaustifs ?

L’humain occidental en est arrivé à un tel niveau d’aberration dans son alimentation majoritairement transformée et industrielle que n’importe quel infime changement provoquera des résultats positifs. Il ne s’agit pas de les nier mais, peut-être, d’aller plus loin encore.

Ignorer le rôle de l’eau en nutrition et santé, c’est comme expliquer la construction d’une maison en omettant les fondations, les murs et la charpente : partiel et dangereux.

Quelle légitimité ?

C’est évidemment toute la difficulté d’un monde moderne, qui sous couvert de scientisme, s’en remet à des mesures très partielles et superficielles de chimie et biologie. A telle enseigne qu’aujourd’hui pour savoir si vous êtes malade, les signes cliniques et l’absence de symptômes ne suffisent plus. Le test PCR est obligatoire, car un individu bien vivant asymptomatique est un malade qui s’ignore affirment les adeptes du Docteur Knock[8] ! 😊

La crédibilité d’une bonne pyramide alimentaire ne peut donc s’assoir sur des marqueurs trop focalisés et des études réalisées sur des populations occidentales déjà malades, parce qu’empoisonnées dès le plus jeune âge par de multiples facteurs : habitudes alimentaires contre-productives, pollution héréditaire parentale, pollution environnementale et mode de vie stressant.

Des signes objectifs

Pourtant, après une phase d’adaptation et de détox[9], les signes objectifs observables d’une bonne nutrition sont nombreux avec entre autres :

  • La vitalité ;
  • La qualité du sommeil ;
  • La joie de vivre avec moins de stress ;
  • Une meilleure santé avec la disparition des maladies infectieuses essentiellement dues à l’empoisonnement provoqué par des aliments transformés, pollués et à leur mauvaise élimination ;
  • La couleur des urines de la nuit ou du petit matin qui sont foncées plus que claires, signe d’un bon fonctionnement des reins qui éliminent les acides ;
  • Un transit intestinal optimal avec un repas qui chasse l’autre et donc des selles deux fois par jour au minimum ;
  • Des selles inodores, moulées mais pas dures et qui ne nécessitent pas de s’essuyer !
  • Une meilleure souplesse du corps et de l’esprit ;
  • A effort équivalent, la transpiration est moindre et sans odeur ;
  • Des rêves en couleurs plus présents ;
  • Et pour les hommes, une érection plus présente tout au long de la nuit[10]… D’accord ça ne sert pas à grand-chose mais c’est juste un signe de vitalité !

Attention aux… symptômes !

Le changement d’alimentation va créer des symptômes plus ou moins importants selon le degré d’empoisonnement de l‘individu.

Bien évidemment, ce degré d’empoisonnement, cause de bien des maladies, est directement lié à l’âge. La déshydratation due au vieillissement ainsi que la paralysie des fonctions d’élimination par encrassement des émonctoires et manque d’exercice physique, expliquent cette réalité.

Aussi, l’objection « je ne digère pas le cru » est entendable mais ne peut être retenue pour condamner la nourriture vivante et la bannir. L’inconfort généré par des symptômes d’élimination – diarrhées, troubles digestifs notamment – sont autant de signes d’une crise d’élimination salutaire. S’en priver est donc… suicidaire, à petit feu !

Il faut plusieurs mois voire plusieurs années pour retrouver une vitalité garante d’une bonne santé globale. Cette transition doit s’opérer en douceur, progressivement.

L'eau vivante dans la pyramide alimentaire. Limiter les produits transformés pour favoriser les produits naturels crus.

La nutrition, un des éléments

Si la nutrition reste l’un des éléments primordiaux dans le respect de notre nature vivante, orchestrée par l’eau que nous sommes avec la lumière du soleil, nos pensées sont les premières génératrices d’énergie et d’informations sur nos molécules d’eau.

Pour garantir sa santé globale, c’est-à-dire vivre en harmonie avec la nature, le mieux est de surveiller l’information et les énergies qui nous entourent et nous conditionnent au quotidien. Respectant l’eau morphogénique, cette nouvelle pyramide alimentaire n’est-elle pas élémentaire lorsque l’on prend conscience du rôle de l’eau ? Ce qui est naturel et non transformé est davantage porteur d’information de Vie que ce qui est artificiel. Essentiel non ?

Maintenant reste à transformer nos habitudes alimentaires… Pas si facile à faire ! 

Références & sources

[1] Une pyramide « officielle » selon une vision biologique https://www.cuisineaz.com/articles/connaissez-vous-bien-la-pyramide-alimentaire-1974.aspx

[2] Cf l’article du Pr Marc Henry – chimiste, physicien des matériaux, chercheur sur l’eau – sur les domaines de cohérence et le champ quantique https://marchenry.org/2020/11/20/domaines-de-coherence/

[3] Cf l’analyse du Pr Marc Henry au sujet de l’intrusion du raisonnement quantique en médecine https://www.aimsib.org/2020/01/26/homeopathie-medecine-science-et-ignorance-lavis-du-professeur-marc-henry/

[4] Cf la conférence de Yann Olivaux sur l’eau qui pourrait transmettre de l’information https://www.aimsib.org/2023/10/01/leau-qui-pourrait-transmettre-de-linformation-demonstration-ici/

[5] Cf l’article du Pr Marc Henry sur l’eau c’est la vie, avec es différents types d’eau, hydratation et longévité https://marchenry.org/2014/05/28/eau-et-vie/

[6] Lymphe interstitielle, liquide entre les cellules et rampante, circuit lymphatique pour l’élimination. Sur un corps de 60 kg, il y a environ 40 litres de lymphe.

[7] Reins, intestins, foie, poumons, peau, etc.

[8] Louis Jouvet dans Dr Knock : « Les gens bien portants sont des malades qui s’ignorent. »
La bande annonce https://odysee.com/@mrhitcher66:e/00-KNOCK—L-Jouvet-(1951)-bande-annonce:6
le film de 1951 https://odysee.com/Dr-KNOCK-(1951):0

[9] Cf l’article les bonnes pratiques de santé, à l’eau ?

[10] Le reportage The Game Changers sur des sportifs qui deviennent vegans illustre cette expérience : on mesure pendant le sommeil la taille et la durée de l’érection de trois sportifs professionnels. Les résultats différents de l’un à l’autre étaient cependant spectaculaires avec des augmentations à trois chiffres de plus de 100% à près de 400%. J’ai également pu constater, sans appareil de mesure néanmoins ;-), cette réalité depuis que je ne mange pratiquement plus de protéines animales, en dehors d’un peu de fromage et de, temps en temps, d’œuf.
https://www.youtube.com/channel/UCVxdMam-fljznK6JsMITlYQ

Amilo